En pratique

Intervention droits musicaux à LISAA de Nantes


Rencontrer des créatifs et parler musique, c’est toujours l’occasion de prendre la température. De mesurer le rôle qu’ils lui donnent dans leurs projets, d’identifier leurs questionnements, ou d’évaluer les idées qu’ils se font du droit d’auteur. Cette semaine, je suis allé à la rencontre des jeunes créatifs de LISAA. LISAA, c’est l’Institut Supérieur des Arts Appliqués, qui forme aux métiers passionnants du design, du stylisme, ou encore de la direction artistique numérique. L’école est implantée dans plusieurs grandes villes de France, et c’est à Nantes que j’ai eu l’occasion de faire une intervention sur les droits musicaux auprès d’un groupe d’étudiants en master (en visio bien sûr, Covid oblige).

Pour ces étudiants, j’ai constaté que le matériau musique est extrêmement familier et accessible, mais que la matière qui régit son utilisation ne l’est pas du tout. Et c’est parfaitement normal, de très nombreux utilisateurs de musique sont dans la même situation. L’idée était donc de leur présenter une image globale du droit d’auteur, ses rouages et ses différents acteurs. Mais aussi de leur montrer qu’en se posant les bonnes questions on peut éviter quelques difficultés. Il s’agissait donc de vulgariser la matière et de les sensibiliser. Nous avons donc abordé les grands thèmes que j’ai pu développer sur ce site, comme la paternité d’une oeuvre, la distinction entre les droits d’auteur et les droits voisins, le plagiat et le sampling, ou la gestion collective. Mais aussi des questions beaucoup plus pratiques, et qui concernent directement leurs projets en cours ou à venir, comme les demandes d’autorisation pour synchroniser un morceau dans un projet audiovisuel, la musique d’illustration et la musique libre de droit, ou encore la question parfois délicate du domaine public.

J’ai eu beaucoup de plaisir à faire cette intervention, que j’ai essayé d’illustrer au maximum avec des exemples concrets tirés de mes rencontres avec les musiciens et les producteurs ces dernières années. J’espère que les étudiants auront pu apprendre des choses utiles et acquérir quelques nouveaux réflexes pour plus tard. Une expérience que je serais ravi de renouveler, alors n’hésitez pas à me contacter!

(photo : Guillaume Lebrun – Lisaa.com)

En pratique
Crowd conférence : Le musicien indé, nouvel entrepreneur
En pratique
6 preuves de paternité de votre œuvre
En pratique
Comprendre la répartition SACEM
Pas de commentaires.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.